TABLE RONDE SUR LA CONSERVATION ET LA RESTAURATION DE L’ECOSYSTEME MANGROVES

TABLE RONDE SUR LA CONSERVATION ET LA RESTAURATION DE L’ECOSYSTEME MANGROVES

Les acteurs locaux et les autorités ont participé à la table ronde organisée par le comité interministériel de mise en œuvre de l’accord cadre MESUPRES-MEDD.

Cinq grandes questions ont été à la base des discussions :

  • Quelles sont les actions entreprises par les autorités pour la restauration des mangroves ?
  • Est-ce qu’il existe déjà une stratégie pour la restauration des mangroves ?
  • Si les conditions de reboisement n’ont pas été mises en place, quelles sont les failles ?
  • Quelles visions et stratégies pour l’avenir afin de faire face aux problèmes écologiques des mangroves ?
  • Quels messages pour mobiliser les collaborateurs pour la restauration des mangroves ?

 

L’objectif fixé par le MEDD est de 75 000 ha de reboisement par an dont 7 500 ha de mangroves. La collaboration avec Blue Ventures et l’USAID est également en cours. La restauration des mangroves est déjà intégrée dans la politique RSE. En outre, la formation des jeunes concernant la conservation, la restauration et la valorisation des mangroves est primordiale. La recherche concernant les chenilles ravageuses ainsi que la recherche d’emplois pour supplanter l’exploitation de mangroves sont parmi les actions de conservation entamées.

Pour les ONG, elles fournissent des appuis pour les VOI dans la conception de plans d’aménagement et de gestion de mangroves ainsi que le renforcement de capacités des VOI et la promotion d’activités vertes comme l’apiculture.

Le Dina fait partie des méthodes de gouvernance appliquées par les VOI. Pour la conservation des mangroves, les droits ancestraux sur les mangroves ont été éliminés, et un reboisement de 20 ha par an est effectué par les VOI.

Par contre, le processus inclusif de consultation des acteurs reste à renforcer. Cette consultation a déjà débuté le 23 juillet concernant la restauration des mangroves. Durant la table ronde, la nécessité d’un plan d’éducation des communautés locales concernant le reboisement de mangroves et l’éducation à travers les médias a été évoquée. Il a aussi été question de valoriser les divers résultats de recherche ainsi que la mise en relation des VOI et du secteur privé.

Pour pouvoir dynamiser et mobiliser les acteurs, les participants à la table ronde ont avancé des méthodes telles que la biosécurité, l’approche paysage, l’approche filières et le crédit carbone ainsi qu’une stratégie d’appui au centre de recherche sur les mangroves et la mobilisation nationale pour permettre également aux décideurs d’y participer.

Evenements

Thématiques
<