Pollution

  • Pollution

  • Définition

    La pollution est la dégradation d'un écosystème par l'introduction, généralement humaine, de substances ou de radiations altérant de manière plus ou moins importante le fonctionnement de cet écosystème. Par extension, le mot désigne aussi parfois les conséquences de phénomènes géologiques comme une éruption volcanique.

    Types de pollution
    • La pollution diffuse, touchant une grande superficie et qui est dû aux pratiques agricoles ou aux retombées atmosphériques.
    • La pollution ponctuelle, liée à des sites industriels, à des dépôts de déchets ou à d’autres sites pollués de façon chronique ou accidentelle.
    Les niveaux de la pollution

    Au niveau de l’air

    La pollution de l'air est causée par des combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz). La combustion de ces matières premières se produit principalement, au cours ou dans le fonctionnement des secteurs industriels et du transport terrestre et des feux de brousse. Même si, une poussée de technologie dans le transport, a bien engendré cette grande commodité et une efficience dans le service mais, d'une autre part, elle est à l'origine d'un essor intolérable des impacts environnementaux et sociaux associés à cette activité. La route est aujourd'hui un moyen de transport et continue à gagner du terrain face aux chemins de fer sur différents pays avancés. Tout cela s’ajoute que le transport est le principal responsable de la pollution atmosphérique devant l'industrie, que ce soit sur des productions d'électricité ou des fabrications. Ce qui signifie que l'emploi de la voiture ou l’auto à deux roues, provoquent en grande partie le problème environnemental à l’époque, dans laquelle nous vivons.

    Au niveau de la mer

    La pollution marine est définie comme l’introduction directe ou indirecte de déchets, de substances, ou d’énergie, y compris de sources sonores sous-marines d’origine humaine, qui entraîne des effets nuisibles pour les ressources vivantes et les écosystèmes marins. Un appauvrissement de la biodiversité, des risques pour la santé humaine, des obstacles pour les activités maritimes, notamment la pêche, le tourisme et les loisirs, l’altération de la qualité des eaux du point de vue de leur utilisation, et une réduction de la valeur d’agrément du milieu marin en sont les conséquences. On distingue la pollution générée par les substances chimiques et celle produite par les déchets aquatiques. Les déchets aquatiques referment des produits ménagers, industriel, naturel qui se retrouve dans l’environnement maritime et côtier, pouvant être toxique pour les espèces marines. De nature très variée : il y a des déchets flottants en surface ou dans la colonne d’eau, des déchets déposés dans les fonds, ou des déchets échoués sur les plages et sur le littoral. Les polluants sont transportés par le ruissellement des eaux suivant les bassins versants, mais aussi par l’effet de l'air, du fait du régime des vents dans leur direction. Or, ces phénomènes de saturation génèrent des désordres écologiques, grandissant au point de menacer toutes les autres activités à proximité.

    Au niveau du sol

    La pollution du sol peut être d’origine industrielle, suite à la présence d’une industrie polluante ne prenant pas toutes les précautions nécessaires pour éviter les fuites, avec l’utilisation massive d’engrais ou d’insecticides qui s’infiltrent dans les sols. Les métaux, des activités humaines, tout comme les pesticides employés dans l'agriculture qui font dégrader les sols. Une contamination du sol a souvent pour origine une diffusion lente de produits stockés dans des conditions non réglementaires. Un site pollué peut apparaître ou être découvert en cas d'accident d'exploitation. Si les sols en sont contaminés et deviennent à leur tour des sources sur l’altération de l’eau ou de l’air.

 

Acteurs et institutions

OLEP

Responsive image

Organe de Lutte contre l’Evènement de Pollution marine par les hydrocarbures

Thématiques
<