PROJET GOLD+ : POUR LA SUPPRESSION PROGRESSIVE DE L’UTILISATION DU MERCURE DANS L’EXPLOITATION AURIFÈRE

PROJET GOLD+ : POUR LA SUPPRESSION PROGRESSIVE DE L’UTILISATION DU MERCURE DANS L’EXPLOITATION AURIFÈRE

 

Le mercure est nocif pour le sol et provoque du cancer chez les humains notamment les enfants et les femmes enceintes. L’exploitation aurifère artisanale est la principale concernée par l’utilisation de mercure. Le mercure contient des éléments chimiques qui se filtrent dans le sol et la nappe phréatique, empoisonnant ainsi l’eau potable. Le projet GOLD+ vise à réduire voire supprimer l’utilisation du mercure dans l’exploitation aurifère. Actuellement, 15 tonnes de mercure par an circulent dans les mines d’or. Le projet ambitionne de les réduire à 6 tonnes par an voire même supprimer son utilisation. Le projet va durer 5 ans et sera réalisé dans les Régions Vatovavy Fitovinany, DIANA, Betsiboka et Atsimo Andrefana. La présentation du projet a été faite ce 12 juillet. Il s’agit d’une collaboration entre le MEDD, le MMRS, l’ONUDI et Conservation International. GOLD+ est réalisé dans le cadre de la Convention MINAMATA sur la diminution et la suppression de l’usage de mercure dans l’exploitation aurifère.

Thématiques
<