72 tortues RADIATA sont rapatriées depuis les îles Comores

72 tortues RADIATA sont rapatriées depuis  les îles Comores

 

Le mois de novembre dernier, 72 tortues d’espèces rares dénommées RADIATA venant du Sud de Madagascar ont été prises au dépourvu par des agents policiers comoriens lors du débarquement sur  les iles Comores. Il s’agit en effet d’une exportation illégale considérée indubitablement comme délit portant atteinte à la protection de la biodiversité nationale.

La convention sur le Commerce international des espèces faunes et flores sauvages menacées d’extinction (CITES) Comores  a rapidement fait part de la nouvelle à la CITES  Madagascar, et a procédé au rapatriement de ces espèces endémiques compte tenu du fait que celle-ci a pour devoir d’assurer les normes  afférentes au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages en voie de disparition. Par ailleurs, il faut noter que les enquêtes portant sur l’affaire sont en cours,  tout en menant des investigations sur leur origine et leur moyen d’acheminement. En effet, ces agents internationaux sont à la recherche des moyens manipulés par les trafiquants pour ainsi parvenir à les transporter jusqu’aux iles Comores.

72 (Soixante-douze) parmi ces quatre-vingt-huit tortues, embarquées par l’Air Madagascar ont atterris à Ivato le jeudi 26 décembre 2019. Cette filiale aéroportuaire de Madagascar, en collaboration étroite avec la CITES s’occupent de la prise en charge de ces tortues pour assurer leur retour dans le Sud de l’ile. Cependant, la TSA veille à leur état de santé tout en donnant des soins accordés à ces espèces reptiliennes, jusqu’à ce que celles-ci soient ramenées dans le sud du Pays, là où il y a leur habitat naturel répondant à leur condition physique.

Voir aussi


Evenements

Thématiques

Ministère de l'Environnement et du Développement Durable, © 2020